Le Château
 
 

Situé à 15 km au sud-est de Saint-Émilion, surplombant la vallée de la Gamage, les 30 hectares de Bruignac comprennent chênes plusieurs fois centenaires, marronniers, pins, vignes et jardins. Tout près des traces d'un village néolithique (- 3 000) et des ruines d’une villa gallo-romaine du premier siècle et d'une église du XII e siècle, se dresse le donjon datant du XIVe appuyé sur le manoir reconstruit au XVe (voir photos ci-contre et étiquettes des vins).

     La vigne et le vin sont à Bruignac depuis au moins l’an 1000, pour sûr, et possiblement depuis la villa gallo-romaine.

L'histoire de Bruignac est bien connue grâce aux notes prises par Léo Drouyn lorsqu'il consulta les archives de Bruignac en 1856, et grâce aux archives de Bruignac elles-mêmes redécouvertes en 2012 au Château de Cugat. Un livre écrit par David Souny à la demande des propriétaires actuels couvre de manière complète l'histoire et l'architecture de Bruignac.


 

Château Donjon de Bruignac

La terrasse du  manoir surplombe la vallée de la Gamage. Le donjon du 14e siècle en léger retrait du manoir bénéficie d'une vue à 360° sur Saint-Émilion, le Pont d'Aquitaine, Rauzan, Mérignas, Blasimon, Ruch, Pujols et Castillon-la Bataille.

Les dépendances actuelles comprennent le chai  reconstruit, l'orangerie, les ruines du colombier démoli à la Révolution, le pigeonnier et le poulailler, et sous les vignes les traces du village néolithique et les ruines de la villa gallo-romaine et de l'église.

Dans les environs se trouvent les anciennes métairies de Bruignac (Petrus et Broue), le moulin à eau et le moulin à vent.

Voir la Galerie Photos